La Bible promet-elle l’enfer aux méchants et le paradis aux croyants?

Cette idée est sans doute très répandue, mais elle est erronée ou pour le moins simplificatrice. Rappelons une fois encore que la Bible rassemble des texte écrits sur une période de près d’un millénaire dans des contextes culturels très variés. Dès lors, on y trouve bien des expressions telles que la Géhenne, le séjour des morts ou l’Hadès qui représentent autant de conceptions différentes de l’au-delà. D’un autre côté, le paradis est à la fois le jardin d’Eden, lieu mythique originel de l’humanité et un lieu de destination après la mort. Dans Luc 23, 43 par exemple, Jésus promet au malheureux crucifié en même temps que lui qu’il sera avec lui au paradis.

La conception d’un paradis-récompense opposé à un enfer-punition peut certes être conçue sur la lecture de certains textes bibliques, mais elle entre en confrontation avec la notion de la grâce divine inconditionnelle portée par d’autres textes tout aussi bibliques. Une fois encore, la réflexion et la conviction personnelle sont inévitables. La Bible n’est pas un règlement qu’il suffirait d’appliquer à la lettre.

De fait, la conception largement répandue de l’enfer et du paradis et un savant mélange de l’imagerie médiévale et de production hollywoodienne!

réponse suivante →

Vous aimez? Faites-le savoir.

  1. Anne03-28-2014

    En lisant la Bible, je parviens plutôt aux conclusions suivantes.
    Le paradis et l’enfer sont bien des lieux réels
    A la base, on mérite tous d’aller en enfer car on rejette Dieu, on est tous méchants. C’est cela le péché, c’est de penser qu’on peut se débrouiller sans Dieu
    Donc pour aller au paradis, la seule chose à faire ou plutôt à reconnaître, c’est de reconnaître qu’on a besoin du pardon de Dieu. Et ce pardon est donné en Jésus-Christ (mort pour nos péchés et ressuscité) à tout ceux qui l’acceptent. (Bien sûr on peut se poser la question de ce qu’il en est des enfants morts-nés, de ceux qui n’ont pas connaissance de Jésus-Christ … mais pour ces questions difficiles, je ne crois pas que la Bible donne une réponse claire et m’en remets à la grâce et à la juste justice de Dieu)
    Dieu est un Dieu de grâce ET de justice. Les deux sont inséparables.
    Le paradis est un lieu avec Dieu, l’enfer est un lieu sans Dieu. Ca me parait assez logique que Dieu ne va pas forcer ceux qui le rejettent de vivre avec lui …
    Mais c’est terrible quand Dieu nous laisse vivre à notre guise
    — et dommage de diluer à ce point le message biblique … —

Commenter

Soli Deo Gloria.